citoyen
Publié le - 1177 clics -

Défendre la démocatie à tout prix !

Le pouvoir appartient au peuple et il revient au peuple de le donner à celui qu’il pense être à même de conduire sa destinée. Voici en quelques mots comment il est possible de définir simplement la démocratie, un régime politique assurant une bonne gestion de l’État. Et il est très important de la défendre à tout prix, comme l’a fait brigitte sillam dans un plaidoyer mettant en avant les bienfaits de l’esprit démocratique.

Un système politique pour une harmonie de la société

La démocratie permet à chaque citoyen de participer à la vie de la société, ce qui favorise une harmonie au sein de celle-ci. Le pouvoir ne se trouvant pas dans les mains d’un seul individu, mais plutôt dans celles du peuple, une gestion rigoureuse est subtilement imposée. Et si ce n’est pas le cas, la population peut décider de récupérer le pouvoir et le remettre à une personne pouvant favoriser l’harmonie dans la société par sa gestion. La démocratie est donc un système à encourager pour la bonne gouvernance et une gestion rationnelle de l’État.

La démocratie pour une transparence dans la gestion des biens de l’État

L’une des vertus cardinales de la démocratie est la transparence. À travers cette notion, on s’attend à ce qu’il y ait de la clarté dans l’administration des affaires et une sincérité dans les rapports interpersonnels. Le peuple dispose à cet effet de toutes les sources d’information lui permettant de savoir comment se fait la gestion des ressources humaines et financières.

La transparence en démocratie impose de la discipline, de la loyauté et de la fidélité pour le respect des règles politiques qui ont été mises en place.

Droits et liberté pour tous les citoyens

Dans une société dominée par l’esprit démocratique, les citoyens ont des droits et sont libres d’exprimer leurs idées. Cela permet à un plus grand public de prendre part à la vie politique en donnant des points de vue sur les questions importantes.

Dans les règles du jeu démocratique, le tenant du pouvoir peut être critiqué sur sa façon de gérer la république ou sur les insuffisances de son programme. Les opposants à celui-ci profitent pour faire connaître leur vision, essaient de se montrer convaincants vis-à-vis du peuple et attendent les élections pour briguer la magistrature suprême. La démocratie est donc le meilleur système pour une alternance pacifique, en laissant toujours le dernier mot au peuple.

Laissez votre commentaire à propos de cet article